1990, Ombre et Lumière

La Tarentaise de la fin des années quatre-vingts connaît une vraie richesse culturelle. Suzanne Catherine est au point de rencontre de deux événements importants en 1990 : le Festival de Musique et d'Art Baroque célèbre ses onze ans sous la direction d'Henri Fleurantin, de Bruno Bret et du maître Georges Kiss. Le livret 1990 porte sur sa couverture un tableau de Suzanne Catherine, une huile réalisée à l'issue du concert donné par l'orchestre de Bratrislava, l'année précédente, en la cathédrale de Moûtiers. Suzanne Catherine, avec son époux et ses amis Michel Boix-Vives et Jean-François Laissus, ont beaucoup oeuvré pour le développement d'une vie musicale en Tarentaise. Cette peintre, que l'on peut qualifier de "naïve" mais cela ne l'empêche pas d'être d'une grande rigueur dans les détails du dessin, est aussi, en 1990, l'Invitée du 5ème Salon de Peinture et de Sculpture. Et comme l'on sait que l'Invité joue souvent un rôle déterminant dans le choix du thème de l'année suivante, le thème 1991 sera, tout naturellement, la musique. La boucle est bouclée !

Img044 copie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Img043 copie

Retenons un chiffre, pas moins de 82 artistes pour ce Salon qui célèbre son premier lustre et dont Aimé Saint-Germain dresse le bilan pour l'hebdomadaire La Savoie.

File0646