07 mars 1916

Le 30ème conserve sa position tout en subissant l'artillerie allemande : que peuvent vraiment faire des fantassins dans cet affrontement titanesque entre deux artilleries ? Bilan de la journée : 2 morts et 6 blessés.

03 07

 

Pendant ce temps à Paris :

Le "coup de gueule" de Galliéni.

En ce 07 mars 1916 qui est jour de Mardi Gras, les nouvelles qui arrivent à Paris ne sont pas bonnes. Les assauts successifs des soldats Allemands donnent des résultats dans la région fortifiée de Verdun puisque la situation évolue en leur faveur sur le front de Meuse. Les troupes de Guillaume II s’emparent de Cumières ainsi que du bois des Corbeaux sur la rive gauche du fleuve, de Fresnes et du Four-à-Chaux sur la rive droite. Ces très mauvaises nouvelles qui parviennent du front décident le général Galliéni, ministre de la Guerre à passer à l’offensive en plein conseil des ministres qui se déroule ce jour là et à faire une critique véhémente et virulente de la conduite du conflit telle qu’elle est assumée par le Grand Quartier général de Chantilly. C’est de fait une attaque dirigée contre Joffre et un sévère avertissement en direction d’Aristide Briand, le Président du Conseil, lorsque le Général demande que : « Le gouvernement retrouve la plénitude de son autorité ».

79884 635375010003731250