20 avril 1916

Grâce à des camions, puis à pied, c'est toute la Brigade qui rejoint Verdun. Lors du déplacement on signale la difficulté de la marche à cause de la boue liquide des chemins. Le mois d'avril 1916 est extrèmement pluvieux et sur ces chemins, où passent des milliers d'hommes certains jours, on se doute que les terrains sont totalement défoncés et l'on patauge en permanence dans cette boue.

 

04 20

 

Ob 701a44 batailleverdunmeuse 1916