27 et 28 mars 1916

03 27 et 28

 

Verdun c'est avant tout l'artillerie : en février 1916, les deux camps totalisent 1 500 pièces d'artillerie qui se font face. A l'été 1916, le nombre de pièces aura été porté à 4 000.

55 à 60 millions d'obus seront tirés, soit 200 000 obus chaque jour. Si ces obus étaient tombés d'une manière égale sur l'ensemble du champ de bataille, ce sont 6 obus qui auraient labouré chaque m². Les forts vont rapidement constituer des points de concentration pour les tirs : Douaumont est tombé le 25 février ; Vaux tiendra jusqu'au 07 juin après la défense héroïque menée par le commandant Raynal et ses hommes.

 

Batterie fran aise p pendant bataille verdun en 1916