30 avril au 05 mai 1916

Toujours en seconde ligne, ce qui ne signifie nullement à l'abri de l'artillerie ennemie ; cela devient même une stratégie : faire le plus de ravages possibles sur la seconde ligne pour isoler la première.

04 33

05 1 au 5